Conseils de culture myrtilliers et airelles

Epoque de plantation
En conteneur, possible toute l’année dans un sol non- gelé. La meilleure période: printemps ou août – octobre.

Situation
Mi-ombragée à ensoleillée. Les myrtilliers et airelliers sont dits de type: «terre de bruyère». Cela veut dire qu’ils réclament des sols acides (pH = 5 ou moins). Nos jardins ont des sols plutôt calcaires. Il faudra donc changer la terre complètement en créant un lit de bruyère.

Constitution d’un lit de bruyère
Etant donné que les myrtilliers ont des racines courtes, une profondeur de plantation de 60 cm suffit, besoin en surface: 80 × 80 cm par plante. Une plantation de la motte trop profonde est néfaste pour le développement de la plante. Creuser un trou de 50 cm de profondeur. Remplir la cavité avec 1 ⁄ 3 de tourbe, 1 ⁄ 3 de terre de bruyère, 1 ⁄ 3 écorce de conifère (valeur pH pas en-dessus de 5,5) et ajouter le même matériel par-dessus pour former une bute d’environ 30 cm. Par plante 300 l substrat. Bien tasser et ensuite mouiller. Pas d’humidité stagnante. Le lit de bruyère est maintenant prêt pour la plantation.

 
Anlegen eines Moorbeetes 
Culture dans le conteneur
Pot avec 30 l de volume au moins.
Kultur im Container
Plantation
Entre les plantes 80 –100 cm, en groupe ou en ligne, à choix. Airelliers 4 – 5 plants par m2.
Enlever le conteneur. La motte doit être humidifiée avant la plantation. Dépoter. Sur les mottes ayant fortement raciné, détachez les racines et les étirer quelque peu. Planter dans le lit de bruyère en recouvrant la motte de 3 – 5 cm de tourbe. Bien arroser. Afin d’assurer une meilleure fécondation, il est vivement recommandé de planter 2 variétés bien distinctes.

Soins de culture
Couvrir la plante-bande au printemps avec une nouvelle couche de tourbe de 1 – 2 cm. Si le temps reste beau et sec, arroser si possible avec de l’eau exempte de calcaire (eau de pluie récoltée dans un bassin ou tout autre récipient). Une plante de myrtille croît lentement: de ce fait il ne faut pas tailler les premières années; plus tard, un léger éclaircissement est nécessaire, soit: enlever les vieilles branches pendant l’hiver.

Engrais
N’utiliser que des engrais destinés aux sols acides. De préférence un engrais pour rhododendron. Epandre 60 g / m2 chaque printemps.

Protection phytosanitaire
On connaît peu de maladies ou de parasites à cette plante. Il peut arriver que les extrémités ou une branche toute entière se dessèchent. La cause en est un champignon: éliminer les parties atteintes et les brûler. Protéger éventuellement les fruits avant la récolte avec un filet contre les oiseaux. Les otiorrhynques peuvent être un problème. Ils sont décelables aux dégâts caractéristiques qu’ils occasionnent au feuillage (bordure des feuilles ciselées). En cas de forte population, les combattre avec des produits biologiques récemment apparus dans le commerce (nématodes).