Conseils de culture raisinets, cassissiers, ­groseilliers à maquereau, ­baies josta

Epoque de plantation
En conteneur, possible toute l’année dans un sol non-gelé. Idéale août–mi-octobre.

Situation
Mi-ombragée à ensoleillée. Les groseilliers, cassissiers et raisinets n’ont pas d’exigences particulières du sol. Choisir de préférence un sol moyennement lourd et perméable.

Distance de plantation, plantation
Dans la ligne 120 –140 cm, baies Josta 150 –200 cm. La motte doit être humidifiée avant la plantation. Dépoter. Sur les mottes ayant fortement raciné, détachez les racines et les étirer quelque peu. Enlever le conteneur s’il y a lieu. Ouvrir un trou 2× plus gros que la motte à enterrer, y déposer la plante, refermer le trou en ajoutant à la terre, du compost ou du terreau. La motte doit être enfouie jusqu’à la base des premières branches. Bien arroser.

Soins de culture, taille
Après la plantation, il est conseillé de recouvrir le sol sous la plante avec du matériel organique tel que p.ex. copeau d’écorce. Un buisson adulte de raisinet doit avoir de 8 à 12 branches principales (6 – 8 chez les groseilliers à maquereaux). Lorsque les buissons ont atteint cette grosseur, il faut procéder à une taille hivernale en enlevant les 2 – 3 plus vieilles branches (en max. 3 ans) ainsi que celles, mal placées ou grêlées et raccourcir les branches fortes. Laisser 2 ou 3 jeunes rameaux forts, sans les tailler, ceux-ci produiront l’été suivant. Les cassis forment les grappes et baies plus belles sur les tiges longues fortes d’un an, les raisinets et groseilliers sur les tiges latérales mi-fortes d’un an.

Plantes sur tige: mêmes directives que pour les buissons. Il est nécessaire de les tuteurer avec un piquet de 1,4 m jusqu’à la couronne. Éclaircir en hiver. Maintenir la couronne légère et compacte. «Dévier» les branches charpentières sur les ramifications latérales. À partir de la 4e année, raccourcir la couronne; rabattre 1 à 2 vieilles charpentières pour provoquer une nouvelle pousse à proximité du point de greffe. Supprimer tout de suite les drageons émergeant du sol ou de la des tiges. Pour une culture commerciale, les raisinets et les groseilliers à maquereaux sont plantés en haie.

Skizze Johannisbeeren Kultur
Engrais
Epandre 40 g / m2 d’un engrais pour baies autour de la plante au printemps et 20 g / m2 directement après la récolte. Les baies Josta ne nécessitent pas d’engrais.

Protection phytosanitaire

Mesures préventives:
  • Choisir des variétés robustes et résistantes aux maladies et d’une bonne qualité (plantes HÄBERLI® Premium)
  • Veiller à ce que les buissons se trouvent toujours dans une terre légère et aérée (voir soins de culture)
  • ne pas laisser les plants se dessécher.
  • Eviter l’eau stagnante
  • Couper les pousses des rameaux en hiver atteintes d’oïdium.
 
Mesures biologiques:

L’anthracnose (feuilles devenant brun-noir avant de tomber):
  • Enlever et brûler les feuilles atteintes (le champignon hiverne là)
  • Dès l’apparition, traiter avec un produit à base d’ortie ou de prêle
  • En cas d’attaque tenace, traiter après la floraison avec du cuivre (deux fois en l’espace de 10 à 15 jours).

Le phytopte (bourgeons enflés, sèchent au printemps):
  • Couper et brûler les bourgeons atteints

L’oïdium (fin duvet blanchâtre recouvrant l’extrémité des rameaux des feuilles et des fruits)
  • Choisir des variétés résistantes à l’oïdium (les variétés HÄBERLI® sont pratiquement toutes résistantes)
  • Planter en un endroit bien aéré
  • Raccourcir les plantes des rameaux
  • Couverture constante du sol avec du matériel organique
  • Apport limité d’engrais azoté.

Différents pucerons
  • Enlever les rameaux atteints
  • Saupoudrer avec de la roche micronisée
  • Arroser le feuillage avec une infusion à base d’absinthe.
  • Les baies Josta sont résistantes à l’anthracnose et l’oïdium.

Lutte chimique
L’état phytosanitaire irréprochable et notre sélection, uniquement de plantes résistantes à l’oïdium, permet en principe de renoncer à tout traitement. En cas d’oïdium sur groseillier épineux, traiter avec un soufre mouillable 0,2 %. Premier traitement au débourrement, répéter après 10 –14 jours.